Les Mandalas Intuitifs

Aujourd’hui, lorsqu’on vous parle de mandalas, vous pensez très certainement à ces superbes coloriages proposés aux adultes dans une démarche d’art thérapie, qui se résume en fait en un seul concept : réduire son stress. Si vous pensez que c’est une simple mode commerciale et que cela n’a aucun intérêt, je suis certaine que cet article vous fera changer d’avis. Et si vous êtes déjà un inconditionnel de ce types de coloriages, restez aussi ! C’est loin d’être la seule façon d’utiliser le mandala.


Qu’est ce que le Mandala exactement ?

Le mandala est un dessin circulaire, une circonférence, sans début ni fin, qui nous invite de par sa composition centrée, à un voyage d’introspection en nous-même. Ce type de dessin est la base de la vie, on retrouve des mandalas naturels partout : les galaxies, les planètes, l’eau, les fleurs, les fruits, les flocons de neige, les cellules du corps… On les désigne aussi par le terme de fractale. Ainsi, le mandala est un moyen de se reconnecter à nous, mais aussi à tout ce qui Est.

Créer un mandala ? Ça semble compliqué…

… Et ça ne l’est pas du tout ! Avant de colorier, il faut créer le mandala et même si utiliser ceux tout fait des cahiers de coloriages représente un sérieux gain de temps, sommes nous si pressé ? Prenons le temps de l’introspection et de la création, cette étape à beaucoup à vous apporter.

Cela va déjà vous permettre de vous centrer sur vous, d’être en connexion avec vos sens, vos émotions, au moment même où vous allez tracer chaque ligne, chaque forme, complètement ancré dans l’instant présent. Mais surtout, cela va vous apprendre au fur et à mesure de vos créations, à lâcher prise, à accepter les imperfections de vos tracés, à mettre votre mental de côté et à laisser venir ce qui doit, et non ce que vous estimez qu’il devrait être.
Vous serez de plus en plus indulgent à votre égard, car vous apprendrez que même si ce petit trait n’est pas exactement le même que ce lui là, ou que ce cercle est un peu trop haut, l’ensemble va rester harmonieux et, bien plus que parfait, il sera authentique : l’authentique expression de vous-même.

Pour créer un mandala intuitif, il faut commencer par tracer un cercle et son centre, à partir duquel vous ajoutez le nombre d’axes que vous souhaitez, à distance égale les un des autres. Puis vous dessinez une forme, un trait, une courbe, dans une des sections ainsi crées, et vous reportez le motif à l’identique dans chacune des sections du cercle. Ainsi, petit à petit, vous formez votre mandala. L’étape du coloriage n’est même pas obligatoire, vous pourriez par exemple utiliser des stylos de couleurs différentes pour chaque ligne.

Besoin de plus d’explications ? Je vous invite à voir cette vidéo explicative d’Anastasiya Akhadova : Tuto art-thérapie : Dessiner un mandala intuitif

Et le coloriage dans tout ça ?

Une fois le mandala crée, c’est le moment si vous le souhaitez, de le colorier. Votre mental va surement vous pousser à choisir et placer vos couleurs en fonction les unes des autres, de façon à ce que ce soit assorti,, à rechercher le « beau ».
Mais bien entendu, pour laisser parler son intuition, son enfant intérieur, il faut taire le mental, et donc, ne pas choisir une couleurs car il est plus « logique » selon vous de la placer ici, mais plutôt la choisir par ressenti. Soit parce que c’est pour vous une évidence, que vous ne voyez aucune autre couleur à cette endroit là, soit car elle vibre avec vos émotions du moment, ou l’intention que vous avez mise dans ce mandala.

Chaque couleur symbolise quelque chose, une émotion, une énergie ! Je vous préparerai un article sur le sujet très bientôt.

Colorier n’est pas un acte anodin, c’est remplir avec de l’énergie. Je vous invite donc à colorier en conscience afin de profiter au mieux de ce que l’expérience peut vous apporter. Il vous faut imaginer, ressentir l’énergie dont vous emplissez votre mandala, les émotions que chaque couleur vous fait ressentir, ce qu’elles vous inspirent, vous rappellent…
C’est d’ailleurs un excellent support de méditation si vous avez du mal à vous concentrer : le mandala vous recentre ainsi sur le moment présent, vous aide à vous concentrer sur ce que vous faites et, n’étant plus dans le passé ou le futur, à réduire votre stress.


Êtes vous un inconditionnel des mandalas ? En avez vous déjà dessiné ? Qu’est ce que ça vous a apporté, cet article vous donne-t-il envie de vous y mettre ? Dites moi tout dans les commentaires !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *